Tables rondes thématiques

Table ronde n°1 : Offre de formation professionnalisante et besoins socio-économiques

 

 

Modératrice/ Modératrice : M. Chan Somnoble et Mme Catherine Riz

Rapporteur : Mme Nguyen Thai Huyen

Atelier suivi par : Mme. Le Thi Minh Hong

 

La responsabilité sociétale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche les amène à s’interroger sur la meilleure adéquation entre offre de formation et besoins de la société et de l’économie. Ils doivent être en mesure de satisfaire en qualifications supérieures tant leurs propres besoins en relation avec le renforcement de leurs corps professoraux que ceux des milieux socio-économiques. Les plus élevés conduisant notamment aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche, mais aussi les premiers cycles professionnalisants et les qualifications intermédiaires indispensables à la structuration et au développement des sociétés de la région.

Penser le monde de l’enseignement comme moteur du changement suppose toutefois de relever préalablement certains défis comme l’identification des besoins en formation des sociétés de la région.  La mise en place d’une offre de formation initiale professionnalisante doit également bénéficier à la formation continue proposée par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche.

C’est à partir d’un dialogue entre le monde académique et les acteurs socio-professionnels que peuvent se développer des solutions partagées entre les différents acteurs concernés, et ainsi renforcer la mise en cohérence entre des besoins socio-économiques d’une société et l’offre de formation d’un établissement, notamment en ce qui concerne ses premiers cycles professionnalisants.

Le principal défi pour un établissement d’enseignement supérieur et de recherche est alors de se penser comme opérateur de développement, et donc de concilier sa double mission : au-delà de sa mission académique classique qui est de transmettre des savoirs et des méthodologies sur lesquelles elles s’appuient, chaque établissement inscrit ses activités au sein d’un territoire, ce qui lui donne une responsabilité sociétale en matière d’insertion de ses diplômés, et donc de dispositifs d’accompagnement à l’insertion professionnelle.

 

Ce qui suppose de définir et de mettre mise en place des dispositifs au service de l’employabilité et l’insertion professionnelle avec pour objectifs d’apporter aux étudiants les informations nécessaires tout au long de leur cursus. Il s’agit notamment de mettre en place des mécanismes permanents d’observation du marché de l’emploi et un dispositif de simulation en matière de procédure d’embauche.

Chaque établissement d’enseignement supérieur et de recherche doit inscrire l’employabilité et l’insertion professionnelle comme orientations stratégiques de son plan de développement. Ce qui l’oblige dès lors, au-delà d’une simple déclaration de principes, à s’interroger sur des mécanismes permettant de structurer puis de développer une offre de formation adaptée aux besoins socio-économiques préalablement identifiés en relation avec l’évolution du marché du travail.

Ce qui suppose pour un établissement d’enseignement supérieur et de recherche de nouer un dialogue constructif avec son environnement socio-économique. Ce dialogue repose sur la mise en place d’instances régulières de concertation entre le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, ses autorités de tutelle et son environnement socio-économique.

 

Axe de réflexion

 

Cette table ronde sera un lieu ouvert aux échanges d’expériences et de bonnes pratiques relatifs à l’offre de formation professionnalisante à définir et à mettre en place en relation avec les besoins socio-économiques des sociétés de la région. Les axes de réflexion de cet atelier pourront notamment porter sur les questions suivantes :

 

Veille stratégique et environnement socio-économique

 

  • Dans quelle mesure un dispositif de veille stratégique prend-il en compte l'environnement socio-économique ?

  • Dans quelle mesure un dispositif d'analyse de l'évolution du marché du travail est-il utilisé dans la définition et l’adaptation de l'offre de formation ?

  • Dans quelle mesure les analyses de l'évolution du marché de travail ont-elles une incidence sur l'évolution de l'offre de formation ?

  • Dans quelle mesure les résultats de ces enquêtes sont-ils pris en compte dans l'organisation des formations en vue d’une meilleure employabilité des étudiants ?

  • Dans quelle mesure l'offre de formation prend-elle en compte les référentiels-métiers ou les profils de compétences établis par les employeurs potentiels ?

 

Offre de formation et acteurs socio-économiques

 

  • Dans quelle mesure les acteurs socio-économiques sont-ils associés à la conception et à la mise en œuvre de l'offre de formation ?

  • Dans quelle mesure le pilotage de l’offre de formation s'appuie-t-il sur une définition claire des rôles des différents acteurs impliqués ?

  • Dans quelle mesure les rôles des différents acteurs impliqués dans le pilotage de l’offre de formation sont-ils clairement définis ?

 

Offre de formation et dispositif de suivi et de réussite des étudiants 

 

  • Dans quelle mesure un dispositif de suivi des étudiants diplômés a-t-il été défini et mis en œuvre ?

  • Dans quelle mesure le dispositif de suivi des étudiants diplômés mis en place par l’institution permet-il un suivi des parcours professionnels des étudiants diplômés ?

  • Dans quelle mesure ce dispositif de suivi des étudiants diplômés permet-il de répondre aux difficultés de recherche d'emploi ?

  • Dans quelle mesure ce dispositif de suivi des étudiants diplômés informe-t-il efficacement sur le niveau d'emploi et les secteurs d'activité ?

 

Offre de formation et reconnaissance des milieux socio-professionnels 

 

  • Dans quelle mesure les diplômes délivrés à l'issue de la formation font-ils l'objet d'une reconnaissance officielle de la part des milieux socio-professionnels ?

  • Dans quelle mesure les diplômes font-ils l'objet d'une homologation / approbation par les milieux socio-professionnels ?

  • Dans quelle mesure l'obtention du diplôme est-elle une condition pour l’exercice d'une profession ?

Mots-clefs

 

Responsabilité sociétale ; renforcement de leurs corps professoraux ; moteur du changement ; identification des besoins en formation des sociétés ; formation continue ; premiers cycles professionnalisants ; territoire ; employabilité et insertion professionnelle mécanismes permanents d’observation du marché de l’emploi ; simulation en matière de procédure d’embauche ; évolution du marché du travail ; dialogue constructif avec l’environnement socio-économique. 

 

Agence universitaire de la Francophonie

Direction régionale Asie-Pacifique
21, rue Lê Thanh Tông, Hanoï, Vietnam

www.auf.org/asie-pacifique

Contact: Mme Pham Thi Bich Lien

Responsable de projet

pham.bich.lien@auf.org

+84 (24) 3 824 73 82

  • Facebook  AUF Asie-pacifique
  • Twitter AUF Asie-pacifique
  • Chaine Youtube AUF Asie-Pacifique

© 2019 Agence universitaire de la Francophonie