Tables rondes thématiques

Table ronde n°2 :  Recherche et espace régional francophone de valorisation

 

Modératrice/ Modératrice : Mme Ngo Thu Trang et M. Trinh Van Minh

Rapporteur : M. Eric Deharo

Atelier suivi par :  M. Nguyen Tan Dai

 

Un établissement d’enseignement supérieur et de recherche évolue dans un environnement académique, technologique, culturel, social, juridique, environnemental ou économique qui lui confie, notamment, le rôle de moteur du développement à travers sa capacité à produire des savoirs et créer des compétences, et donc à mettre en place une offre d’expertise au service des défis que doivent relever les sociétés de la région.

Il s’agit notamment de structurer et de développer une stratégie partenariale structurée autour des défis à relever dans le cadre de projets de recherche qui illustrent la capacité d’innovation des établissements partenaires. Dans une logique de solidarité active, œuvrer ensemble constitue une condition nécessaire en vue d’organiser des réponses opérationnelles et de proposer des solutions contextualisées au service des défis à relever par les sociétés de la région.

 

Il s’agit également de susciter, encourager et valoriser l’innovation issue de la recherche et son impact positif sur son environnement socio-économique, et de s’appuyer sur des modèles de transferts de technologie déjà éprouvés en vue d’étudier leur transposition dans d’autres conditions et environnements. Le protocole de Nagoya, adopté en 2010, constitue ainsi une illustration sur la manière de réglementer l’accès aux ressources génétiques et aux connaissances traditionnelles associées, ainsi que le partage juste et équitable des avantages en découlant.

Cette approche implique la mise en place d’une gouvernance universitaire qui se veut innovante, car intégrant dans sa définition une stratégie partenariale en vue de construire des relations fortes entre acteurs universitaires, politiques, socio-économiques et de la société civile. Il est en effet indispensable de prévoir la valorisation des résultats d'un projet de recherche, et ce dès sa conception. Cette démarche s'inscrit dans un plan de valorisation à mettre en place au sein de chaque établissement.

Ce qui nécessite de nouer un dialogue constructif avec son territoire au service de son développement harmonieux et durable. Ce dialogue repose sur la mise en place d’instances régulières de concertation entre le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, ses autorités de tutelle et son environnement socio-économique en vue de répondre à des défis jugés prioritaires pour les populations, qu’ils soient technologiques, sociaux, économiques, culturels, environnementaux et de santé.

Ces défis structurent surtout ce qui est en mesure de mobiliser une offre francophone d’expertise au sein des établissements membres de l’AUF, en région et hors région, dans le cadre d’une stratégie partenariale associant acteurs politiques et socio-économiques, mais aussi avec ceux de la société civile qui se reconnaissent dans cette approche.

 

Axe de réflexion

 

Cette table ronde sera un lieu ouvert aux échanges d’expériences et de bonnes pratiques relatifs à la contribution de la recherche et à sa valorisation en relation avec le développement socio-économique et environnemental des sociétés de la région. Les axes de réflexion de cet atelier pourront notamment porter sur les questions suivantes :

 
Recherche-innovation et plan de développement de l’établissement

 

  • Dans quelle mesure un établissement d’enseignement supérieur et de recherche peut-il mettre en place un dispositif de veille stratégique permettant d’identifier les enjeux et défis à relever par les sociétés de la région ?

  • Dans quelle mesure un établissement d’enseignement supérieur et de recherche peut-il définir une stratégie partenariale en matière de recherche sur des enjeux et défis à relever par les sociétés de la région ?

  • Dans quelle mesure un établissement a-t-il mis en place les procédures d’accompagnement pour accéder aux ressources génétiques et satisfaire aux exigences du protocole de Nagoya ?

 

 

Recherche-innovation et plan de valorisation des projets de recherche

 

  • Dans quelle mesure un établissement d’enseignement supérieur et de recherche peut-il définir une stratégie en matière de transfert des résultats de la recherche ?

  • Dans quelle mesure un établissement d’enseignement supérieur et de recherche forme-t-il ses chercheurs au transfert des résultats de leurs travaux ?

 

Valorisation des résultats de recherches académiques : pourquoi ? et comment ?
  • Dans quelle mesure un établissement d'enseignement supérieur et de recherche (en sciences naturelles, en sciences sociales et humaines, technologiques et autres...) prend-il en compte le sens de la valorisation des résultats de recherche académique ?

  • Dans quelle mesure un établissement d'enseignement supérieur et de recherche (en sciences naturelles, en sciences sociales et humaines, technologiques et autres...) peut-il mettre en place des partenariats (académiques et socio-économiques) en vue de la valorisation des résultats de recherche?

  • Dans quelle mesure un établissement d'enseignement supérieur et de recherche (en sciences naturelles, en sciences sociales et humaines, technologiques et autres...) peut-il apprécier la valeur ajoutée de la valorisation des recherches académiques (pour les universités ? pour leurs chercheurs ? leurs enseignants ? leurs étudiants ? pour la société ? pour les populations ? pour les dirigeants ? pour l’économie ?)

  • Dans quelle mesure l’université prend-elle en compte leur responsabilité sociétale en matière des recherches scientifiques ?

 

Recherche-innovation et environnement académique
  • Dans quelle mesure des ateliers d'aide à la rédaction et à la publication scientifique sont-ils organisés ?

  • Dans quelle mesure la communication des résultats de la recherche est-elle valorisée à travers différents supports en particulier numériques (site web, réseaux sociaux, brochures...) ?

  • Dans quelle mesure l'établissement soutient-il une politique des langues et de communication scientifique ?

 

Recherche-innovation et environnement socio-économique
  • Dans quelle mesure les résultats de la recherche sont-ils diffusés de façon appropriée auprès de l'environnement socio-économique ?

  • Dans quelle mesure la possibilité de breveter tout ou partie des résultats de la recherche a-t-elle été envisagée ?

  • Dans quelle mesure l'établissement a-t-il défini une stratégie en matière de commercialisation des résultats de la recherche ?

  • Dans quelle mesure l'établissement a-t-il défini une stratégie d’accompagnement à l'égard des jeunes entreprises innovantes ?

 

Recherche-innovation et société civile
  • Dans quelle mesure les résultats de la recherche font-ils l'objet d'une vulgarisation scientifique ?

  • Dans quelle mesure un établissement a-t-il mis en place les procédures pour s’assurer d’un partage juste et équitable des résultats de la recherche avec les communautés source d’information (ou de prélèvements de matériel génétique) ?

 

Recherche-innovation et développement éco-responsable du territorial
  • Dans quelle mesure les résultats de la recherche peuvent-ils servir le développement harmonieux d’un territoire ?

  • Dans quelle mesure les résultats de la recherche spécifique à un territoire sont-ils transposables à d’autres territoires ?

  • Dans quelle mesure la recherche-innovation peut-elle associer des acteurs concernés (individus, organisation non gouvernementale, etc.) de la société civile ?

 

Agence universitaire de la Francophonie

Direction régionale Asie-Pacifique
21, rue Lê Thanh Tông, Hanoï, Vietnam

www.auf.org/asie-pacifique

Contact: Mme Pham Thi Bich Lien

Responsable de projet

pham.bich.lien@auf.org

+84 (24) 3 824 73 82

  • Facebook  AUF Asie-pacifique
  • Twitter AUF Asie-pacifique
  • Chaine Youtube AUF Asie-Pacifique

© 2019 Agence universitaire de la Francophonie